Articles

Et si on mangeait grec ?

Le paradis de la nourriture !

Par: Ariane Dostaler

Étant une grande gourmande, l’un des aspects de mon dernier voyage en Grèce qui m’a le plus marqué est certainement la nourriture. Trois mois plus tard, j’ai encore de la difficulté à me passer d’un repas sans tzatziki ou sans fromage feta. On vante souvent la nourriture française, italienne ou encore asiatique et pourtant la gastronomie grecque est tout aussi enviable. On s’entend que si vous mangez de la pizza, des pâtes, des sautés ou buvez du vin dans les restaurants grecs, ce ne seront pas les meilleurs de votre vie. Par contre, ce en quoi les grecs sont experts, ils le sont pour vrai.

Les incontournables

Roulement de tambours… mon coup de coeur culinaire grec est remis aux: gyros ! Un gyros grec est un pita composé de poulet, de tomates, d’oignons rouges, de frites et nappé d’une sauce tzatziki qui se mange en sandwich ou dans une assiette. J’ai adoré ceux du Meat Corner (Fira 847 00, Grèce), d’où mon énorme sourire sur la photo un peu plus haut. L’ambiance du petit restaurant de ruelle était excellente, puis leurs gyros étaient délicieux et très abordables. Nous avons accompagné notre repas d’une « poutine grecque », c’est-à-dire des frites assaisonnées, ainsi que du fromage feta (voir la photo plus bas). Je ne peux vous parler de gyros sans vous mentionner mon expérience gastronomique préférée du voyage. En effet, le ADRIANOS restaurant (Sellei 3, Athina 105 58, Grèce) nous a reçu comme des rois. Le chef, Adriano, vient voir les clients aux tables et il cuisine même souvent devant eux. D’ailleurs, il nous a montré de quelle façon ont doit manger des gyros comme des pros et il nous a même fait vivre l’expérience de casser des assiettes en mille miettes en l’honneur d’une tradition du pays. Une expérience à vivre !

Évidemment, un autre incontournable est le yogourt ! Les grecs ne déjeunent pas beaucoup, mais ils adorent le yogourt grec nature accompagné de petits fruits et de miel. Un régal avant de débuter votre journée touristique.

En ce qui concerne les desserts, les grecs sont réputés pour leur baklava. Je conseille celui du Solo Gelato (Unnamed Road, Oía 847 02, Grèce) pour un baklava frais, accompagné de yogourt glacé. Cela vous donnera la force de continuer à déambuler dans les rues étroites de Oia. Après le dessert, vient le digestif ! Les Grecs sont irréprochables en matière d’ouzo. Il s’agit d’une boisson alcoolisée grecque qui goûte principalement l’anis. C’est un très bon digestif après le repas pour les amateurs de cette saveur. Au final, cet article compterait trop de mots si je vous parlais de toutes les autres belles découvertes culinaires que j’ai faîtes dans ce pays méditerranéen, mais on s’en tiendra à cela en espérant que cela vous guide pour le jour où vous aurez les deux pieds en Grèce.

 

 

 

, , , , , ,

Les vedettes s’éclatent sur le tapis rouge de Joyeux Calvaire.

Un week-end en Champagne

Une région qui vaut le détour

Par: Audréane Mosimann & Ariane Dostaler

La Champagne est une région où peu de Québécois y déposent leur valise, pourtant c’est à cet endroit que l’alcool le plus festif est né. Située à moins de deux heures de Paris, c’est une région incontournable pour y passer du bon temps et surtout… déguster beaucoup de champagne ! Qui n’aime pas le goût riche et pétillant de ce breuvage ? Loin de la ville, des voitures bruyantes et de la frénésie que l’on retrouve à Paris, en Champagne c’est plutôt les nombreuses vignes, la beauté des lieux et la passion des Champenois pour leur produit fétiche qui vous charmeront. Comme nous y sommes allées en mai dernier, voici nos recommandations face aux incontournables de votre futur périple!

Épernay

Et si vous profitiez de votre séjour dans la région pour visiter l’avenue la plus riche du monde où se cachent plus de deux-cent millions de bouteilles. L’avenue de Champagne est en effet plus riche encore que la célèbre avenue des Champs-Elysées située dans la capitale de la France. Vous marcherez donc sur cent-dix kilomètres de caves qui proviennent des plus grandes maisons de Champagne, tel que Pol Roger, Moët & Chandon, Perrier-Jouët, et plus encore. Une belle occasion de se sentir jet set !

La visite guidée du Domaine Pommery

Qui dit visite dit dégustation! Il n’y a rien de mieux pour apprendre et comprendre comment ce vin des rois est fabriqué qu’en visitant les caves de l’une des plus grandes marques de champagne. Située à Reims, l’entreprise tient son succès de la veuve Pommery, Jeanne Alexandrine Pommery, qui a investi corps et âme dans l’entreprise. Lors de cette visite, vous déambulerez à travers des milliers de bouteilles datant de 1874 à aujourd’hui. Petit conseil: apportez vous un chandail chaud, le champagne mature au froid.

Crédit photo: Ambroise Collard

Hautvillers

Baladez vous dans ce village magnifique entouré des vignes des plus célèbres vin de champagne. Ce village inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco est le berceau du champagne. C’est ici que Dom Pérignon, père du champagne, créa la méthode champenoise, c’est-à-dire le procédé qui permet au vin de mousser. Hautsvilliers est riche d’histoire et d’une beauté reposante.

Crédit photo: Ariane Dostaler

Reims

Si l’incendie de la Cathédrale Notre-Dame de Paris vous a attristée, vous pouvez (presque) vous réjouir puisque sa petite soeur, la Cathédrale Notre-Dame de Reims est d’une beauté fulgurante. Reims étant la capitale du champagne, vous ne manquerez certainement pas de caves à visiter et de champagne à déguster.

Crédit photo: Audréane Mosimann

 

 

Mareuil-sur-Ay

Pour que ce week-end soit réussi, nous vous conseillons de loger au Clos Corbier, une magnifique maison située en plein coeur de la Champagne à Mareuil-sur-Ay. Vous serez accueillis par la charmante famille Collard. Ils sauront vous conseiller et vous faire sentir comme à la maison à des milliers de kilomètres de la vôtre. Allez jeter un coup d’oeil au site internet de l’endroit, vous tomberez sous le charme du décor authentique, de la piscine et de leur chien Harry. En plus, la maison est associée à la compagnie À la française ! qui offre des tours guidés de la Champagne qui vous feront découvrir les plus belles merveilles de la région.

Nous vous garantissons qu’à la suite de votre séjour en Champagne vous en reviendrez tout aussi pétillant et intéressant qu’un bon vin champenois. Du coup, nous vous laissons sur une citation qui a marqué notre séjour: Keep calm and drink champagne !

Théâtre, pizza et bière chez DUCEPPE !

Les 5 à 7 DUCEPPE

Par: Ariane Dostaler

Une bière, une collation et une pièce de théâtre, c’est le concept sympathique des 5 à 7 présentés par le Théâtre Jean-Duceppe. Présenté du 9 au 26 avril 2019, Il faudra bien qu’un jour est la pièce qui prend l’affiche de cette formule pour le printemps. Ce concept est inspiré de celui de l’Écosse: A play, A Pie and A Pint et a été adapté au Québec. Le but est de présenter une courte pièce de 50 minutes dans un lieu atypique où les spectateurs sont plongés dans une atmosphère intime avec à la main une bière et une pizza . Cette fois-ci, le public est amené dans les coulisses du Théâtre, derrière la scène où habituellement sont jouées les pièces. Un concept à découvrir qui rend l’expérience théâtrale unique pour ceux qui y assistent.

C’est dans une ambiance chaleureuse et intime que le public assiste à cette création de Stéphanie Labbé, qui joue aussi le rôle de Marie dans la pièce. Cette mise en scène d’Édith Patenaude ne compte que deux actrices, c’est donc la grande Danielle Proulx qui incarne l’autre personnage, soit Luce, la mère de Marie. La relation mère-fille est très crédible, parfois donnant des moments cocasses et d’autres fois des moments plus émouvants. Au théâtre, les opposés sont toujours gagnants et c’est le cas dans cette pièce où la mère qui vit une vie urbaine et spontanée confronte sa fille qui est plutôt banlieusarde et qui mène une vie bien organisée. La performance de Danielle Proulx est à souligner, le rôle de Luce lui va comme un gant et démontre une fois de plus l’étendu de son talent.

L’équipe d’Effervescence vous conseille donc ce spectacle qui a été un succès critique et populaire lors de sa présentation en 2018 à La Licorne. Cela connaîtra fort probablement le même succès chez Duceppe. Les billets ne sont qu’à 20$, c’est une raison de plus pour voir du théâtre. C’est par ici pour acheter les billets: Duceppe.

 

 

,

Des idées de collations ? Oui s.v.p !

Des recettes maisons savoureuses

Les nutritionnistes ne cessent de dire à quel point les collations sont aussi essentielles pour une alimentation saine. Évidemment, les barres tendres de l’épicerie, les galettes emballés et les petits biscuits sucrés ne sont pas des choix très santé. En plus, il existe maintenant tellement de bonnes idées partout sur le web, qu’il faut pleinement en profiter. Je vous montre mes coup de coeur, les collations qui colore mon alimentation et dont je raffole !

Cuisiner la citrouille !

Voici mon dessert coup de coeur, celui que je réussis à tout coup. J’ai trouvé cette recette sur le site d’IGA et depuis, à chaque automne je prend le temps de faire cuire des citrouilles et je congèle la purée pour en avoir toute l’année. Parce que des biscuits à la citrouille et au chocolat noir, c’est bon toute l’année, pas seulement à l’automne ! Je vous partage donc avec plaisir la recette:

Rendre les légumes plus «sexy»

J’ai essayé de me trouver une raison de manger plus de légumes et de rendre cela plus attirant pour moi. Ma solution a été l’houmous. Après avoir essayé les houmous de l’épicerie, j’ai eu envie d’en faire moi-même pour découvrir cette recette d’une nouvelle façon. Le livre Vert couleur persil  est génial, car non seulement on a des recettes originales d’Houmous, mais aussi on découvre pleins de façon de l’ajouter dans notre alimentation, par exemple sous forme de dessert. Je vous invite à aller jeter un coup d’oeil à leur Instagram instagram / vert couleur persil pour vous inspirer, ou bien à acheter le livre pour créer vous aussi vos propres houmous.

 

Revisiter les barres tendres

Et pour finir, voici la collation que je fais depuis le plus longtemps et dont je ne me lasse jamais, les barres tendres de Cuisine futée, parents pressés . La collation est santé et tellement pratique pour amener dans la boite à lunch. J’aime bien mettre une touche plus sucré et remplacer les canne berges séchées par des pépites de chocolat.

 

 

Ingrédients principaux

  • 125 ml (1/2 tasse) de canneberges
  • 500 ml (2 tasses) de riz soufflé (de type Rice Krispies)
  • 250 ml (1 tasse) de flocons d’avoine à cuisson rapide (gruau)
  • 125 ml (1/2 tasse) de noix de coco râpée
  • 125 ml (1/2 tasse) d’amandes tranchées
  • 60 ml (1/4 tasse) de graines de lin moulues
  • 2 oeufs
  • 60 ml (1/4 tasse) d’huile végétale
  • 60 ml (1/4 tasse) de miel

 

 

J’espère que cela vous aura inspiré d’avantage pour vos prochains lunchs. La vie est tellement plus belle quand on prend le temps de bien manger.

, , , , ,

BEARS OF LEGEND A MILLION LIVES

Bears of Legend, 2018

5 octobre, date de lancement officiel pour le 3e album de la formation Bears of Legend. Le septuor de Trois-Rivières qui fait salle comble un peu partout au Québec en plus de s’illustrer favorablement en Europe propose une évolution musicale intéressante avec A Million Lives.

Credit: Étienne Boisvert & Guillaume Grenier

A Million Lives compte 10 pièces originales en anglais et regorge à nouveau d’harmonies vocales riches, de textes sincères et de compositions musicales soigneusement réfléchies.

À l’instar des deux premiers albums de Bears of Legend, la musique folk est toujours présente mais cette fois-ci nuancée avec des touches de pop afin de respecter le son original du groupe. A Million Lives devient ainsi un album un peu moins homogène que pouvaient l’être Good Morning Motherland et Ghoswritten Chronicles. Réservant ainsi une belle surprise pour les fans de la formation.

Une fois de plus on retrouve des pièces soutenues par d’excellent(e)s musiciens et musiciennes. On aime ainsi pour une 3e fois: la voix juste du chanteur David Lavergne, les notes poignantes de Christelle Chartray au violoncelle, les cascades mélodiques savoureuses de Claudine Roy au piano, le jeu tout en nuance et subtilité à la batterie pour Francis Perron, la complicité parolière entre Lavergne et Guillaume Grenier qui joue aussi du banjo et de la guitare, le jeu de basse de Jean-François Grenier et toutes les épices musicales que la polyvalente Jacynthe P. Morand (Accordéon, synths, glockenspiel, percussions) ajoute à la recette gagnante de Bears of Legend. Les membres de la formation élèvent ainsi une musique accessible pour tous.

Mention spéciale aussi aux musiciennes invitées: Laurianne Bouchard et Catherine Laurin qui contribuent agréablement avec alto et violon pour quatre des dix chansons de l’album.

A Million Lives, une musique inspirée du passé et tournée vers l’avenir.

L’évolution musicale peut s’avérer complexe dans l’industrie de la musique. Bears of Legend respecte son essence. Les teintes électriques ainsi que les nouvelles ambiances sonores de synthétiseurs qui s’ajoutent au troisième album sont ainsi organiques à l’écoute pour les fans de la formation. La transition est douce et réconfortante. On a déjà hâte au 4e album pour entendre la suite.

Les chansons coup de coeur d’Effervescence pour A Millions Live

Only you sera le premier single officiel lancé par la formation et pour le moment on vous partage nos chansons préférées de l’album.

I Need it

Pour le sublime « turnover » dans la chanson et le « hook » de feu avec lequel les ours nous ont « teasé » avant la sortie de l’album. Ce petit vers d’oreille qu’on fredonne encore et encore.

Crédit: Étienne Milette & Kevin Bacon Hervieux

Never Gonna Give You Up

« Big thumbs up » pour l’ambiance sonore enveloppante dès le départ de la pièce et les « backs vocals » sublimes qui nous font voyager dans le temps, voire même qui nous font changer de continent.

In my heart of Hearts

Pour la savoureuse pop à profusion et l’audace de la formation de nous proposer un morceau aussi bonbon.

Young Me ( This Inner war)

Pour les effets sonores en « background » qui ajoutent à la pièce et qui apportent à la plume de Bears of Legend, toujours inspirée autant par la vie et par l’humain. Les enfants que l’on entend subtilement sur l’album sont d’ailleurs ceux du chanteur David Lavergne.

Oui, ce sont mes enfants, dehors, à jouer comme des enfants dehors. C’était drôle parce que chaque jour où je passais au studio, chez Francis, il me posait la question « pis? As-tu enregistré tes enfants? ». Il avait vraiment une vision très nostalgique du texte de la chanson et je crois qu’il n’y avait rien de mieux pour imager la quête dont il est question dans la chanson que de passer par cette belle naïveté chez nos enfants. –DAVID LAVERGNE

 

Une direction artistique réussie

Parlant d’inspiration,  Étienne Milette et son acolyte Kevin Bacon Hervieux ont réalisé des oeuvres picturales magistrales pour la pochette de l’album permettant de respecter voire même honorer la direction artistique de Bears of Legend pour A Million Lives.

Une production efficace

À noter que Francis Perron de RadicArt Recording Studio a une fois de plus fait un travail sonore efficace à la production de l’album et que Yannick St-Amand au mastering a bien réalisé son mandat.

A Million Lives, la tournée!

Crédit: Annie Leblanc

Vous devez réserver vos dates de spectacles pour aller voir Bears of Legend en live car, c’est je l’espère, l’album qui les propulsera davantage vers les sommets d’une carrière déjà extraordinaire. En effet, depuis les débuts du groupe, les critiques sont favorables, les membres de la formation ont joué partout au Québec tant en salles que dans les plus grands festivals ( Festivoix de Trois-Rivières, Festival de Jazz de Montréal, Festival d’été de Québec…), leur deuxième album s’est retrouvé au sommet des ventes au Québec lors de sa sortie en 2015, les « likes » et les « views » s’accumulent constamment via les médias sociaux, nos cousins en Europe nous les enlèvent de plus en plus fréquemment et sont présents par milliers pour les applaudir en France, en Allemagne, en Italie, en Belgique…

Se procurer l’album c’est donc bien, mais se déplacer pour aller les voir jouer en vrai c’est une expérience mémorable à vivre absolument pour tout mélomane.

À noté que pour le moment, il n’y a pas de dates de spectacles annoncées pour les villes de Trois-Rivières et Montréal. Rien d’alarmant puisque les Ours nous ont habitué aux agréables surprises. C’est à suivre…

La seule critique ici qui m’empêche d’offrir une note parfaite aux Ours est en fait probablement un toc obsessif auditif de ma part. Question de goût personnel probablement vous me direz, mais pour la première pièce de l’album: Any road to anywhere lors de la première écoute, il m’a semblé qu’un peu plus de parcimonie avec le Glockenspiel aurait été de mise. Tant dans le jeu en surabondance qu’au niveau du son où il était légèrement un peu trop en avant-plan et accrochait légèrement mon oreille bionique d’ancienne Directrice Musicale Radiophonique. Un cas très très léger de « less is more » pour laisser respirer encore mieux la chanson et nous permettre de savourer d’avantage le début de l’album. Rien d’alarmant ici, croyez-moi, une simple annotation que monsieur et madame tout le monde n’observera point.

Vous pouvez me faire confiance lorsque je vous dis ceci: vous devez vous procurez le 3e album des ours, et ce, I-M-M-É-D-I-A-T-E-M-E-N-T.

Avec 4 étoiles sur 5, c’est un pari réussi pour l’évolution musicale de Bears of Legend avec A Million Lives.

www.bearsoflegend.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

,

Le tapis rouge du 33e Gala des Prix Gémeaux

Nos vedettes de la télévision sur le tapis rouge

L’équipe d’Effervescence était à la Place des arts dimanche soir pour rencontrer les plus grandes vedettes de la télévision québécoise sur le tapis rouge du 33e Gala des Prix GémeauxNous avons pu prendre de leurs nouvelles, parler de leur look et discuter de leurs projets durant un pré-gala qui a filé à toute vitesse!

Crédit photo: Karine Paradis

On a eu envie de discuter télé avec plusieurs artistes, dont le couple chou-chou de l’émission Boomerang : Antoine Bertrand et Catherine-Ann Toupin qui nous disait qu’ils avaient beaucoup aimé l’émission Lâcher prise. La série comique de l’auteure Isabelle Langlois a d’ailleurs gagné un Gémeaux durant la cérémonie qui a suivi. De son côté, Patrice Bélanger nous a dit avoir eu un gros coup de cœur pour Ludivine Reding dans la série Fugueuse. Justement, Ludivine nous a dit quelques minutes avant le gala qu’elle était bien heureuse d’être nominée à un gala qu’elle regardait avec plaisir dans son salon il y a de cela tout juste un an.

Crédit photo: Page Facebook des Prix Gémeaux

Ensuite, les animateurs du tapis rouge : Herby Moreau et Claudine Prévost nous ont dit qu’ils avaient selon eux le plus beau mandat de la soirée, soit celui de débuter les Gémeaux et de les terminer avec leurs deux émissions spéciales couvrant le tapis rouge et l’Après-gala. Suivi d’un autre duo adorable, celui de Maxim Martin et sa fille Livia. Leur complicité était belle à voir, alors que tous les deux ont passé du temps loin l’un de l’autre cet été, puisqu’ils ont voyagé séparément. La belle Livia dans sa robe rouge nous a d’ailleurs mentionné qu’elle avait perdu ses valises en Espagne, oups!

Crédit photo: Karine Paradis

Évidemment, les looks sur les tapis rouges font toujours beaucoup jaser. Cette année, Sonia Bernezra qui fait un grand retour à la télé, n’a pas passé inaperçue dans sa combinaison à paillettes. Même chose pour la fashionista Valérie Roberts qui n’hésite jamais à oser dans ses looks et finalement notre coup de cœur va à l’actrice Ayisha Issa de la série Unité 9 qui était ravissante dans sa robe brillante or.

Pour terminer, toute l’équipe d’Effervescence tient à féliciter les gagnants et les nominés de cette soirée Gémeaux. Nous sommes chanceux d’avoir une télévision d’une si grande qualité au Québec.

 

, ,

30 raisons d’aller à New York pour la fête du travail

New York est magique. Tout le monde le dit, tout le monde le sait, mais pour véritablement le comprendre et le vivre, on doit visiter la grosse pomme. Pour cette dernière longue fin de semaine clôturant le bel été qu’on a eu, je te propose donc de finir ça en beauté en profitant de la métropole américaine. Si tu n’es toujours pas convaincu, voici 30 raisons qui t’aideront à réserver ton séjour :

  1. New York n’est qu’à 6h de voiture, un roadtrip idéal!
  2. Tu peux aussi y aller en voyage organisé
  3. Que ce soit en famille ou entre amis, New York est toujours une destination de choix
  4. Pour te sentir comme dans un film à chaque pas que tu fais
  5. Commémorer les victimes du 11 septembre au paisible 9/11 mémorial 
  6. Manger dans la petite Italie
  7. Faire un picnic dans Central Park
  8. Profiter du coucher de soleil au somment de l’Empire State Building
  9. Traverser le pont de Brooklyn
  10. Te donner de la chance financière en touchant le taureau de Wall Street
  11. Appeler un taxi avec un signe de la main
  12. Vivre la folie de Time Square la nuit
  13. Admirer l’architecture
  14. La vue de Dumbo 
  15. Prendre une photo dans la rue avec des taxis
  16. Le Apple Store vitré
  17. Aller au Rockefeller Center
  18. Manger un hot dog trop cher dans la rue
  19. Faire la croisière pour admirer la Statue de la Liberté 
  20. Alimenter ton feed Instagram
  21. L’expérience du métro
  22. La romance de la Gare Centrale
  23. Chanter New York New York de Frank Sinatra en arrivant dans la grosse pomme
  24. Aller voir une pièce de théâtre sur Broadway
  25. Aller magasiner sur la 5ème avenue
  26. Imagine dans Central Park 
  27. Aller au plus grand magasin M&M au monde
  28. Découvrir l’une des plus belles villes d’Amérique
  29. Pouvoir dire « j’ai été là » en regardant un film américain
  30. Pour vivre la magie de New York

Bon Voyage!

 

,

Une journée de rêve à Los Angeles !

J’ai eu la chance lors de mon plus récent voyage en Californie de passer plusieurs jours à Los Angeles. Il est alors difficile pour moi de faire un itinéraire pour une seule journée dans cette ville, surtout que l’une de mes activités coup de cœur fut la visite au studio Universal pour lequel on doit consacrer une journée entière. Petit conseil en parlant de Universal Studios, si vous passez par là-bas n’hésitez pas d’aller aussi au Universal city walk qui est à l’extérieur du site et qui offre une multitude de bons restaurent. En plus, l’ambiance en fin de soirée est très amusante!

Maintenant que je vous ait parlé de mon studio préféré, passons à un itinéraire que j’ai concocté pour que vous puissiez passer une journée de rêve à L.A .

 

Marcher sur les étoiles en matinée

Quel est le seul endroit dans le monde où l’ont peut marcher les étoiles? Hollywood évidemment! Alors que plusieurs disent sur les blogues que le Walk of Fame ne vaut pas le détour, moi je suis d’avis contraire. Évidemment, il faut aimer les vedettes (pour le trip de se faire prendre en photos avec leur étoile), aimer les gens (car ça grouille de touristes qui marchent et de locaux qui vous arrête pour vous vendre des c.d de musique) et aimer l’ambiance d’une grosse ville (j’ai trouvé que l’ambiance ressemblait un peu à Time Square).

 

Ascension vers les lettres d’Hollywood en après-midi

Le hicking en montagne a été un beau moment pour moi, car j’ai pu admirer les paysages de Hollywood en hauteur, tout en faisant de l’exercice. L’ascension n’est pas facile, il faut avoir un bon cardio pour monter une colline durant trois heures, mais le moment d’arrivée derrière les mythiques lettres d’Hollywood est tellement gratifiant !

 

Visiter San Monica et Venice Beach en soirée

Je vous conseille d’aller passer votre soirée à vous balader dans ces deux villes qui sont très près l’une de l’autre. Le Pier de Santa Monica est très dynamique avec le parc d’attractions sur place et les musiciens qui s’occupent de l’ambiance. Du côté de Venice Beach, le boardwalk qui longe la mer est très coloré et animé. Du bon temps garantie !

 

Bref, la ville de Los Angeles est fascinante à visiter pour les animateurs de paysages. En plus, il y a tellement de studios de tournage à découvrir, c’est donc le paradis pour les fans de cinéma américain !

, ,

Une journée parfaite à San Francisco !

San Francisco est une ville magnifique ! D’abord, la couleur des bâtiments est tout sauf grise comme ce que l’on voit à Montréal, ensuite on peut longer la baie pendant longtemps ce qui nous offre des paysages à couper le souffle et finalement, à chaque coin de rue on découvre quelque chose de surprenant ou de magnifique. Voici ce que je vous propose pour une journée bien remplie :

Longer les ports

Tout au long de la baie de San Francisco on retrouve plusieurs ports numérotés l’un à la suite de l’autre. C’est fascinant de voir ce qu’ils ont tous à offrir d’unique. Le Pier 39 a été un gros coup de cœur pour mon amie et moi. L’ambiance est très particulière et vous aurez envie de rentrer dans chacune des petites boutiques qui s’y trouvent. Le plus étonnant c’est la quantité phénoménale de lions de mer qui s’y trouve juste à côté. Ils sont des centaines chaque jour à se prélasser au soleil au grand bonheur des touristes qui aiment bien les prendre en photo et les regarder sauter à l’eau. La vue au deuxième étage du port sur la ville de San Francisco est magnifique, c’est le temps de prendre des photos, clic !

Continuer vers Fisherman’s wharf

San Francisco continuera de vous charmer, car tout près du Pier 39 se trouve le Fisherman’s wharf qui est un petit quartier très accueillant. On y retrouve entre autres des boutiques, des restaurants, des marchands de crème glacés, etc. On peut aussi aller dans un musée mécanique gratuit, où vous serez envahis d’articles et de jeux rétro.

Faire de la trottinette devant le Golden Gate

Et oui, de la trottinette! Il y a des trottinettes électriques partout dans les rues de San Francisco que vous pouvez prendre grâce à une application téléchargée sur votre téléphone intelligent. C’est peu coûteux et ça fonctionne comme les bixies de Montréal. On dit souvent que pour découvrir une ville il faut marcher, mais la trottinette, c’est encore mieux selon moi, car tu ne te fatigues pas et tu retrouves tellement vite ton cœur d’enfant ! Je vous conseille d’en faire à partir du Fisherman’s wharf jusqu’au pied du Golden Gate (avant de monter la colline vers le pont), de cette façon vous pourrez admirer le magnifique pont rouge. Le bonheur garanti !

Faire du hicking vers le Golden Gate

Rendue au pied de la colline avec votre trottinette, je vous conseille de la laisser de côté et de monter jusqu’au pont à pied. Vous découvriez une multitude de beaux endroits où vous faire photographier, mais je vous garantis que plus on se rapproche du pont, plus le décor est hallucinant. Évidemment, lorsque vous serez rendue sur ce pont, les jupes et les cheveux détachés ne sont pas une bonne idée, car il y a beaucoup de vent. Je l’ai compris assez rapidement, lorsque j’y suis arrivé (oups !)

Voilà ce qui a été pour moi une journée courte, mais parfaite dans la ville de San Francisco. Je vous souhaite vraiment d’y mettre les pieds un jour !